kaernak
Aaah...

Mais que vois-je ?

Salut a toi, noble lecteur. Il y a si longtemps que je n'avais adressé la parole a quelqu'un. Le dernier aventurier a qui j'ai offert mon language raffiné m'a assomé a coup de gourdin. Quel grossier personnage. Un fou, sans aucun doute.
M'enfin, tu m'a l'air sympathique, alors je vais te raconter ma vie. Cela t'interesse, n'est-ce pas ? Je le savais. Je l'ai tout de suite senti. Nous sommes fait pour nous entendre. Cela se voit sur ton visage; tu es si compréhensif, si accomodant, si doux. Je suis sûr que tout le monde t'adore.

Allons, quelle est cette lueur d'incompréhension soudaine dans ton regard ? Fais un effort, mon ami, ce n'est pas comme si mon discourt était ennuyeux. Tu veux une tasse d'infusion d'écorce elfique ? Non ? Il ne faut pas grogner mais dire "non merci", tu sais. Enfin, tu as raison, c'est très mauvais pour la santé, a la longue.
Tu semble passioné par ce que je dis. C'est naturel. Je m'y attendais, bien sûr. Peut de choses me surprennent, hohoho. Et j'ai toujours été quelqu'un de captivant, cela vas de soi.

AAAAAAaaaaarrrrrrggghh !!!! Mais que fais-tu ??? Maladroit !!! Tu m'a renversé l'infusion sur la tête !!!!

kaernak

Ma vie est parfaite. Et la votre ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Daiku [ terminé ]
Jeu 26 Mar - 10:08 par Démon/Loup

» Ellena Caldin, le silence à l'état pur
Dim 15 Mai - 5:48 par Ellena Hoshizora

» Une proie pour deux
Mer 30 Déc - 13:49 par Yulann

» Alibi, Mécréant
Mar 29 Déc - 10:04 par Eléa

» [Epidémie] Sur les flots, Le Vif-argent...
Mar 24 Nov - 5:39 par Eléa

» Le registre des Kaernakiens
Mer 30 Sep - 14:58 par Chroniqueuse

» Fiche de Millane
Mer 30 Sep - 13:52 par Chroniqueuse

» A tire d'aile pour notre race
Mer 16 Sep - 11:23 par Daräcorr

» La mort ou la vie pour une patte
Lun 14 Sep - 12:31 par Kaïry


Partagez | 
 

 Surprenante rencontre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Surprenante rencontre...   Dim 7 Juin - 11:45

Ellyx tourna à un angle de rue. Elle pistait, à l'affu de tout, des hommes qu'elle avait rencontré dans la journée. Ces derniers lui avaient demandé de réparer leur arme, une large épée dont la lame s'était fissurée. Et elle avait été arnaquée : ils étaient partis sans payer, évidemment, mais surtout ils l'avaient menacée. Ils avaient promis que si elle parlait à la garde ou si elle cherchait à les retrouver, ils la tueraient et que sa nature angélique ne les gênerait pas pour ce faire.
Mais pour Ellyx, cela ne se passerait pas comme ça. Et elle cherchait ces hommes, par cette nuit claire.
Elle entendit du bruit à un coin de rue, et s'approcha de son origine. Ellyx équarquilla les yeux, les hommes qui étaient venu à la forge se trouvait devant elle. Elle s'approcha et trébucha sur un pavé, l'un des hommes la remarqua et l'attrapa par le coup il lui dit d'un ton sec :
"Alors on t'avais pas prévenu de ne pas revenir nous chercher des noises ?"
L'homme la lâcha Ellyx, qui tomba à terre. Ils commencèrent à se battre, Ellyx leur lançant des éclairs bleutés. Malheureusement, ils les esquivaient sans mal, et à leur tour ils envoyaient des attaques successives qui ne laissaient aucun répit à Ellyx. Cette denrière les évitait à grand peine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Dim 7 Juin - 13:42

Eléa se baladait sur les toits de vieilles maisons dont les tuiles se cassaient au fil des ans. Elle enjamba une fissure, évita souplement une cheminée, et continua sa route. Si on pouvait appeler cela une route, sachant qu'elle flânait sans but, qu'elle ne recherchait rien, qu'elle n'avait pas de destination.
L'attention de la jeune femme fut soudain attirée par les bruits d'une bataille, qui usait de lames et de magie. Elle entendait s'entrechoquer des épées, des dagues, et filer des éclairs, le tout dans le vide. Elle s'approcha et se pencha en avant, de manière à voir la scène sans être vue. Elle découvrit un ange, dont les ailes blanches luisaient sous les rayons de lune, et plusieurs hommes, qui l'attaquaient sans relâche. L'ange, une jeune fille, lançait des éclairs bleutés d'une puissance certaine, mais sans succès. Elle avait l'air de se battre avec acharnement, compte tenu des coups que tentaient de lui asséner les assassins, et qui d'ailleurs la manquaient de peu.
Eléa sourit devant tant de fougue. Elle s'assit lentement sur son toit, regardant la scène comme s'il s'agissait d'un spectacle. Elle balançait innocemment ses jambes dans le vide, les coudes appuyés sur les genoux. Ses cheveux pendaient dans le vide, et elle sut, grâce à une intuition, qu'elle devait se préparer. Elle natta les fines mèches noires pour éviter toute gêne en cas de combat.
La jeune ange semblait dotée d'une certaine puissance, mais les assassins avaient l'air tout aussi redoutables. Ils la criblaient de coups d'épées, qu'elle évitait ou parait de ses éclairs. Eléa caressa du bout des doigts le sabre pendant entre ses omoplates, vérifia que sa dague coulissait bien dans son fourreau, et effleura les gardes des poignards cachés dans ses bottes. Un de chaque côté.

( - Tu as l'intention de t'en mêler ? ) fit la voix de Neera dans la tête de la jeune femme.
( - Qui sait ? ), répondit-elle avec un sourire amusé. ( Cela risque de devenir bien interressant...)

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Lun 8 Juin - 10:53

Ellyx au bord de l'épuisement chargea une dernière fois avec un éclair, le plus puissant du combat. Elle le lança d'une rage folle sur ses adversaires qui sur cette fois ne le manqua pas. Deux des hommes tombèrent à terre sans se relever Ellyx dit d'un vois assez triomphante :
"Je vous avez dit de me rendre cette argent
- Ne t'inquiète pas je te signale que nous sommes encore trois" dit l'un des hommes encore debout.
Ils chargèrent tous les trois l'un percuta Ellyx à la cheville l'un au coude t l'autre ne réussi pas à l'atteindre. Ellyx était tombée à genou elle regardait les hommes sur le point de s'évanouir. Elle arrivait à peine à ouvrir les yeux. L'un des hommes voulu l'achever avec son épée mais Ellyx créea un champs magnétique pour se protégé. Elle entendit du bruit et vu une silhouette mince et fine apparaîrtre. Juste après elle s'affala sur le sol évanouit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Lun 8 Juin - 11:57

Et la silhouette mince, c'était Eléa. Elle était courageuse, cette fille. Et ces hommes étaient drôlement lâches, de s'en prendre à une fille seule comme cela... La jeune femme atterrit souplement sur ses pieds et se redressa, attirant soudainement l'attention. Les trois hommes la regardèrent quelques secondes, puis l'un d'eux sourit, bientôt immité par les deux autres. Ils lâchèrent Ellyx, qui peu à peu sombrait dans l'inconscience. Eléa s'approcha de sa démarche féline et envoûtante.

- Alors ma belle, on cherche l'aventure ?

Ses lèvres étaient retroussées sur une rangée de dents tordues, dans une tentative de sourire charmeur. Eléa sourit avec grâce.

- Je crains, malheureusement, de ne pas chercher les mêmes que toi.

Sur-ce, elle l'attrappa à la gorge. Le geste fut vif, précis, mortel. Eléa serra les doigts, alors que son sourire devint carnassier. Sadique. L'homme poussa un hurlement muet, surpris. Comment un bras aussi fin pouvait dégager une telle force ? Il sentait sa gorge sur le point de céder et pourtant, la main qui l'enserrait était si fine... Les apparences étaient trompeuses, apparemment. L'homme tenta d'appeler à l'aide vers ses deux compagnons. Ils étaient aussi surpris que lui, mais se reprirent et intervinrent. Voulurent intervenir. Eléa les cloua sur place d'un regard. Une promesse.
" Approchez et vous êtes morts."
Cela eut son effet. Ils restèrent immobiles quelques secondes, mais cela ne dura pas. Ils n'allaient pas se laisser mener la vie dure par une femme, non ?! Et pourant, leur temps d'hésitation fut fatal à leur ami. Un craquement caractéristique venait de retentir ; la nuque de l'homme était brisée. Le tranchant de la main de la jeune femme avait fait plusieurs fois ses preuves.
Eléa se tourna vers les deux hommes restants. L'un d'eux brandissait devant lui une épée à la lame mal effilée, qui fit sourire la jeune femme, moqueuse. l'autre était désarmé à cause d'une attaque provoquée par Ellyx.

- Ne perdons pas de temps, fit Eléa.

A une vitesse sidérante, elle se saisit des deux poignards dans ses bottes. Elle les lança à une vitesse telle, qu'il était impossible de voir son bras. Les deux armes trouvèrent leur cible. L'une dans une tempe, l'autre dans une épaule. Un homme s'effondra, mort avant d'avoir touché le sol ; l'autre poussa un cris de douleur en portant la main à sa plaie. Eléa récupéra son poignard sur le cadavre, la nettoya sur les vêtements du mort et la remit à sa place : dans sa botte. Le dernier homme poussa un affreux juron, puis, en tout macho sexiste qu'il était, il dit, sur un ton dédaineux :

- Ne crois pas que tu peux me vaincre comme les autres.
- Je ne vois pas de quoi tu veux parler.
- Viens te battre ! Tu es faible comparé à moi ! Tu ne me vaincras pas !
- Je ne me battrai pas contre toi.
- Coment ça ?
- Cela ne sert à rien se combattre un adversaire déjà vaincu.
- Hein ?
- Regarde donc ta poitrine.


L'homme baissa les yeux. Le poignard qu'Eléa avait ramassé surle corps de son camarade était planté jusqu'à la garde au milieu de son torse. Il poussa un gémissement, une goutte de sang apparut au coin de sa bouche, et il s'affaissa, effaré. Comment...? Non, quand l'avait-elle lancé ?
Il eut juste le temps de voir un sourire naître sur le visage de son assassin. Il sombra.
Eléa ramassa la bourse de l'homme et se désinterressa totalement de lui. Elle s'approcha de la jeune ange, s'accroupit à côté de d'elle et lui soutint la tête d'un bras solide.

- Sa va ? fit-elle. Tu t'es vaillamment battue, mais faut te réveiller, maintenant.

Eléa affichait un visage neutre, ni sadique, ni bienveillant.

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Lun 8 Juin - 12:17

Ellyx ouvrit les yeux à demi inconsciente elle regarda sa sauveuse et lui dit faiblement :
"Hmm... oui je crois... j j'ai reçue un coup à la cheville et au coude ça me fait mal et je ne peux plus bouger...
Elle rebatit ses ailes, du sang coulait sur sa joue. Pour la première fois depuis bien longtemps elle ne se sentait plus seul. Elle aviat rencontré une femme qui lui a sauvé la vie et qui ne voulais pas combattre contre elle pour une fois. Elle souffla à la femme des mots :
"Merci... de ne pas m'avoir abandonée...je me sens enfin en securité...Je te remercie infiniment pour ce que tu as fait...Ces hommes ne voulait me payer à ma forge et je ne gagne pas assez d'argent pour me payer les soins adéquats merci... merci beaucoup.
Ellyx regarda la femme avec une regard soulagé. Elle lui fit un sourire de tendresse, et, referma les yeux épuisé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Jeu 11 Juin - 12:26

Eléa arqua un sourcil. Etrange, cette fille qui ne la connaîssait pas et qui la regardait comme sa sauveuse. Pourtant, ce n'étais pas son genre. Elle n'avais pas prévu cela. Tout de même, l'ange ne pensait pas qu'elle allait se comporter comme une mère ? Eléa était bien loin du compte. Habituellement, elle n'aimait pas les enfants. En revanche, cette ange devait avoir entre treize et quinze ans à tout casser. Ce n'était donc pas qu'une gamine. Et pourtant, ce sourire... Jamais elle n'en avait vu de tels. Ou du moins, ils ne lui étaient jamais destinés. Et de toute façon, elle s'en fichait. Elle s'en sortait mieux sans qu'avec...
Eléa cligna des yeux. L'ange avait refermé les yeux. Elle n'allait tout de même pas s'endormir ici ? De plus, elle avait dit qu'elle se sentait "en sécurité". La guerrière sourit. Elle pourrait détrousser cet ange trop confiant pendant son sommeil, après tout. Elle n'avait pas l'air d'être si pauvre que cela. Elle avisa la bourse qu'elle avait volée à l'un des assassins, mais se ravisa. Elle n'en avait pas vraiment besoin... Sa bourse n'était pas trop légère ces derniers temps, et ce serait s'encombrer d'inutilités.
Eléa secoua de nouveau l'ange.

- Je t'ai dit de te réveiller, fit-elle sans ménagement. Tu ne vas pas t'évanouir pour si peu tout de même, tu es un ange ! Allez, debout !

Eléa se redressa. Elle se nettoya les genoux, qu'elle avait posés à terre, puis se figea. Quelque chose avait bougé derirère elle. Et c'était vivant, bien conscient, et... armé. Eléa n'eut qu'à lever un pied pour éviter une petite étoile de jet. Elle ne baissa même pas les yeux. Inutile. Elle se contenta de sourire.
quelques secondes plus tard, une seconde étoile de jet fusa. Eléa effaça les épaules, et elle se perdit dans la nuit. Lentement, la guerrière se baissa. Une troisième étoile fusa, mais celle-ci venait de devant. D'un geste rapide, Eléa la coinça entre don index et son majeur, à quelques centimètres de son visage. Elle ramassa l'autre étoile à son pied et, une arme dans chaque main, elle se releva.
La jeune femme ne regarda pas l'ange. Endormie, évanouie ou réveillée, elle ne devait pas la reagrder. Parce que si elle lui jetait un regard, les assassins s'en prendraient forcément aussi à elle. Eléa se dit que pour le moment, l'ange ferait mieux de jouer à la morte...
Eléa leva la tête avec fierté. Elle avait une petite idée de qui pouvaient être les assassins. Probablement des acolytes de la première bande qui, en ne les voyant pas revenir à leur "planque", s'est inquiétée et s'est mise à parcourir les rues, jusqu'au moment ou elle vit un cadavre, puis un autre, et encore d'autres et que finalement, elle vit Eléa et l'ange sur les lieux. Elle lançait donc une attaque, après s'être répartie intelligemment, c'est à dire en encerclant les deux fugitives. Et Eléa trouvait cela... Interressant.
Elle fit mine d'examiner l'une des étoiles de jet. Elle n'avait pas l'habitude de ces armes, même si elle ne doutait pas de savoir s'en servir. Mais elles ne lui plaisaient pas. Elle préférait de loin ses fins poignards.
Eléa passa les doigts sur la lame sans insister pour ne pas entailler sa peau. Surprise par les défauts de la lame, elle recommença, en appuyant plus. Et elle ne se coupa pas. Ces hommes n'éguisaient donc jamais leurs lames ? Dans tous les cas, celle-ci avait du beaucoup servir, et être peu souvent nettoyée. Le tranchant de la lame semblait avoir pris des coups violents qui l'avaient déformé.
Eléa fit une moue déçue, qui vite se transforma en sourire ironique. Elle jeta derrière elle les deux étoiles de jet, mais de manière à ce que les hommes n'y voient aucune attaque.

- Vos lames ne vous font pas honte ? fit-elle, faussement innocente.

Apparemment, cela eut son effet. Elle entendit un bruit étouffé, et deux autres étoiles jaillirent. Après les avoir évitées, Eléa agrandit son sourire, qui devint moqueur, provoquant.

- Elles sont si mal affûtées qu'elles gênent le tracé de vos lancés. Vous ne voyez donc pas que ces étoiles vont de travers ?

Non, en vérité, elles n'allaient pas de travers. Mais la voix de la guerrière était teintée d'ironie, de moquerie. Elle parvenait juste à les éviter avec aisance.

- Ou alors c'est vous qui les lancez comme des sniffles...

Ce fut la goutte d'eau qui fit déborder le vase. Deux hommes sortirent devant elle, derrière elle, et quelques autres sur la gauche et la droite. Eléa avança d'un pas.

- Eh ben, qu'est-ce qui fau pas faire pour vous faire sortir de vos cachettes. Vous vous terrez comme des lâches. Venez plutôt, nous allons parler. Oh !

Stupeur. Eléa s'était tournée. L'un des hommes la regardait et affichait le même air qu'elle, un air étonné, surpris.

- Dan ! Eh ben, tu t'ennuies pas, la nuit, toi ! Comment sa va, depuis le temps ?

Cette fois, Eléa était sincère. Elle connaîssait l'un des types, le dénommé Dan. Il s'agissait d'un vieil ami, qu'elle avait rencontré des années plus tôt. Quelle drôle de situation, de le retrouver ainsi. L'homme lui répondit avec jovialité, ils se serrèrent la main à la manière des guerriers. Ils parlèrent quelques secondes, avant d'être interrompus par un membre de leur bande :

- On devait pas se débarrasser d'elles, à la base ?

Tous les regards se tournèrent vers lui. Son visage de teinta légèrement de rouge, c'était un homme petit, qui avait l'air innofensif. Le petit nouveau dans la bande, quoi. Mais Eléa, fausse de "mauvaises fréquantations", connaîssait certains des autres hommes, et pas seulement Dan. De vieux amis, avec qui elle avait fait autrefois de drôles de bêtises. Puis le temps les avait séparés, et ils ne s'étaient plus vus. Et là, Eléa avait retrouvé ces vieilles connaîssances. Elle savait bien comment cela allait finir, ou du moins pour elle. Probablement dans une des dernières tavernes ouvertes à boire des coups. Quant à l'ange, aucune idée. Peut-être allaient-ils la tuer, ou au moins essayer. Pour venger leurs amis. Eléa s'en fichait un peu mais après tout, elle l'avait protégée jusque là, et elle n'avait pas de raison valable d'arrêter. Elle mit donc en garde ses vieilles connaîssances :

- Par contre, je vous déconseille de vous en prendre à cette jeune fille. Aujourd'hui, j'ai décidé de la protéger. Je ne sais pas encore pour demain, mais aujourd'hui, vous devez la laisser tranquille.
- C'est pas ton genre sa, répondit Dan. Depuis quand tu protèges des gens, toi ? Ah, ou alors, elle t'a donné des pièces. Je me demande combien tu vas gagner ce soir !
- Elle ne m'a pas payée. Mais je vais peut-être gagner de spièces quand même ce soir, si on parie que je te bats au concours de cul-secs.
- C'est d'accord ! Mais attention, j'ai beaucoup progressé depuis la dernière fois.
- J'espère pour toi ! Sinon, j'ai dors et déjà gagné !
- Et comment ça, mes lames sont mal affûtées ?

Un éclat de rire prit toute la bande. Eléa connaîssait bien ces vieux brigands, et elle les aimait bien. Et c'était bien leur genre d'arnaquer les plus jeunes, et parfois même les plus vieux... Mais ils étaient sympathiques. Eléa regarda l'ange :

- Je ne sais pas quel est ton nom, ne ce que tu comptes faire. Mais nous, on va dans une taverne, faire un peu de grabuge. Il ne t'arrivera rien ce soir, ou alors ce sera involontaire (ben ou l'alcool fait faire de drpoles de choses !). Libre à toi de nous suivre.

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.


Dernière édition par Eléa le Dim 14 Juin - 15:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Jeu 11 Juin - 13:18

Ellyx se réveilla quelques heures plus tard allongées sur le sol. Elle avait mal à la tête et avait du sang chaud sur elle. Elle regardait de partout pour voir si la fille était toujours là.
(Je me demande où est passée cette fille... en tout cas ce que jez sais c'est qu'elle est partie et qu'elle a tué ses voyous.)
Elle se leva, fit tapoter sa robe, et parti retrouver cette fille. Elle se demandait qui était cette fille ? Pourquoi c'était telle combattu contre ses hommes et maintenant où était elle passée (en tout cas elle n'a pas l'âme d'une bienveillante...)
Elle alla vers une taverne pour se rafraîchir un peu. Et en entrant elle reconnut la fille qui l'avait sauvé. Ellyx équarquilla les yeux et fit comme si elle n'avait rien vu. Elle demanda au serveur une tasse de tisane se rafraichit un peu et attendit à l'entrée cette fille. Elle se remémora ses souvenirs et réfléchi à une solution :
(Un d'abbord une mystérieuse femme vient me sauver sans que je la connaisse
Deux elle tue ses hommes et part comme si de rien était
Et trois je vais à l'une des centaines de tavernes de Namildar et la seul où je vais je retrouve cette fille...
Je ne sais pas trop si il faut que je lui parle ou pas... Hmmm... J'attendrai d'abord de voir son état en sortant de la taverne. Enfin si je ne me suis pas endormi...Je verrai bien...je vais aller boire une boisson exitante pour ne pas m'endormir.)
Elle retourna à la taverne et demanda une autre boisson au serveur et la bus d'un trait. Elle en commanda trois autree qu'elle bus petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Dim 14 Juin - 14:57

Eléa avait devant elle une chope de bière. Elle était pleine, et la jeune femme en caressait le bord du bout des doigts. Elle n'avait presque pas bu. En revanche, les autres ne cessaient pas de commander des bières, et surtout du rhum. Ils buvaient comme des trous...
Eléa repensa à l'ange. Etant donné qu'elle étais restée évanouie, elle n'était pas venue avec eux. Ils l'avaient laissée comme telle et étaient partis à la taverne la plus proche.
Eléa but une petite gorgée de bière. Une de ses vieilles connaîssances se leva soudain, sa chope à la main. Il chancela un instant, puis entonna un chant de guerre assez connu.
*Oh la la... Si ils commencent à chanter, je me demande comment tout cela va finir.* pensa la jeune femme. Bientôt, tous se mirent à chanter, à lever leur chope et à trinquer pour n'importe quoi. Eléa se prêta au jeu, mais elle était bien la seule à être encore lucide. Elle tourna la tête et vit, quelques tables plus loin, l'ange à qui elle était venue en aide quelques heures auparavent. Elle marqua un temps d'hésitation, mais se décida. Elle pouvait la faire venir, puisque les autres étaient trop bourrés pour lui faire le moindre mal. Et même s'ils essayaient, elle pourrait probablement les battre facilement. On ne peut pas viser quand on voit double.
Elle se leva, s'excusant en quelques mots brefs, quoique elle était sûre qu'ils ne l'avaient même pas entendue. Elle se dirrigea vers l'ange.

- Pourquoi attends-tu là ? Tu nous à repérés depuis longtemps, non ? Etant donné le bruit que font ces rustres... Ils ne te feront rien, à mon avis, dans l'état où ils sont. Et pusi si c'est le cas, démontés comme ils sont, tu n'auras, je pense, aucun mal à t'en sortir.

Eléa termina sa tirade en appuyant ses poings sur ses hanches. Elle avait dénoué ses cheveux. Ceux-ci tombaient dans son dos jusqu'a ses mollets, et quelques mèches devant son visage et sur ses épaules lui donnaient un air naturel et convainquant. Un sourire illuminait son visage.

- Alors, tu viens ? Ou alors tu es venue dans une taverne pour boire des tisanes...

Evidemment, Eléa entendait par là "si tu viens avec moi, tu devras boire un peu d'alcool". Elle n'était pas obligée de devenir ivre, mais les autres la feront forcément boire, entre les rires, les délires et les amis...

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Lun 15 Juin - 11:12

"Pourquoi pas, mais, j'aurai quelques questions à te poser... Et ses hommes... tu l'es connaît je me trompe ? De toute façon je n'ai rien à faire au tant rester avec toi"
Ellyx adressa un clin d'oeil à la jeune fille et lui emboitat le pas.
(Je me demanda qui est elle ? Elle est si gracieuse et si mystérieuse...C'est bizarre...) pensa-t-elle.
Ellyx, prit un verre d'alcool et le bus à petite gorgée. Elle avait un air de dégoût, elle n'avait jamais but d'alcool. Elle regarda la fille avec un sourire de dégoût. Elle regardait cette fille avec beaucoup d'attention. Au bout d'un moment un vacarme assourdissent frappa. Les hommes commençait à casser toutes les tables, à hurler à la mort, et à briser des verres sur le sol. L'un d'entre un s'adressa à Ellyx et lui dit :
"Alors hic...ça ta plue de t'évanouir hic...
- Tu vas voir si sa ma plus" lança Ellyx choquer.
Elle lui lança trois éclairs qui le percutèrent de plein fouet. L'homme complétement ivre lâcha :
"Hic qu'est ce qui t'arrive hic tu es choquée ? Hic. Tu devrais pas on va te tuer hic." Ils l'encerclèrent et se jettèrent tous dessus; Ellyx comme elle était fine n'eu aucun mal à se sortir de là. Quand les hommes se rendirent conte qu'elle n'était pas prisonierre, ils se jettèrent dessus. C'est à se moment q'un homme arriva et tua deux des hommes Ellyx le regarda et retrouvit l'une des personnes qui était déjà venu à sa forge. Elle le regarda et se mit en position de combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Jeu 18 Juin - 4:48

Eléa regarda l'ange. Elle n'avait pas l'air d'apprécier l'alcool. Bah, tan pis. Cela n'étais pas grave. C'est alors qu'un des hommes vint la narguer. Ellyx s'en sortait bien, elle parvenait à échapper facilement à ses adversaires. Puis Eléa fronça les sourcils. Un des hommes avait saisi sa chope et avait l'air de vouloir l'écraser sur le crâne de l'ange. Il s'y prenait drôlement mal, à tituber comme si le sol tremblait sous ses pieds, mais s'approcha derrière l'ange. Eléa l'attapa par le col.

- Ce n'est pas très fair play d'attaquer dans le dos de ses adversaires, fit-elle, singlante.

L'homme devint pâle. Il posa sa chope vide sur la table et ne pipa mot. Eléa sourit, reportant son attention sur le combat qui allait se prolonger. Elle vit Ellyx en position de combat, face à un homme qui venait de prendre deux vies. Il était grand, portait mal la barbe et avait l'air de drôlement en vouloir à Ellyx. Cet homme était-il idiot ? Il avait tué deux membres de sa petite bande. Eléa le regarda des pieds à la tête, et finit simplement par le qualifier d'imbécile heureux. Elle ouvrit soudain des yeux ronds, reconnaissant de nouveau quelqu'un.
Quelque chose attira soudain son attention. Le tavernier, un homme maigre et grand, criait et priait.

- Non ! Non, allez vous battre dehors ! Vous êtes en train de détruire mon établissement ! Je vous en prie, allez vous battre dehors ! Non ! S'il... S'il vous plaît ! Allez vous batt...
- Tais-toi ! le coupa Eléa d'une voix forte en se plaçant à côté de lui. Encore un mot, jura-t-elle, et je te jure que tu ne parleras plus jamais.

L'homme devint pâle. Il se recroquevilla et disparut derrière son comptoir. Eléa retourna vers Ellyx, qui faisait toujours face à cet homme. Eléa se planta entre les deux personnages qui se regardaient en chien de fusil.

- Cessez ces enfantillages, fit-elle. Toi, fit-elle en regardant l'ange, je connais cet homme, et tu es libre de faire ce que tu veux, mais je te déconseille de te battre contre lui. Quant à toi... fit-elle en se retournant vers l'homme. Je vois que tu n'as pas changé.

Cette fois, Eléa connaissait l'homme, mais il n'y avait aucune intonnation joyeuse dans sa voix. Elle était singlante.

- Tiens tiens tiens, mais qui je vois là. Est-ce bien toi, toi qui me laissa longtemps dans une solitude quasi complète, toi qui te rebella contre moi il y a des années ? Est-ce bien toi, Eléa ?
- C'est bien moi, Eien. Content de me revoir ?
- Assez. Mais j'aurais préféré te revoir morte.
- Je m'en doute. Dans tous les cas, si tu as l'intention de m'attaquer, ou d'attaquer cette jeune fille, je pense qu'il serait mieux d'aller dehors.
- Tu as raison. Allons dehors...

Il sortit de l'établissement -au grand soulagement du gérant-, toute la taverne sur ses talons. Eléa avait conscience que cette phrase répondait à son interrogation. Il avait bel et bien l'intention d'attaquer. Eléa se dirrigea vers Ellyx.

- Je sais que tu te débrouilles, mais méfie toi de lui.

Elle n'en dit pas plus. Elle se contenta de sortir avec les autres et d'attendre, face à la situation. Les clients de la taverne avaient formé un grand cercle dans le rue pour voir les combats. Et dans le cercle, se trouvaient Ellyx, Eien et Eléa...

[HJ : je jouerai Eien et Eléa pour le combat. Sa va être interressant !]

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Jeu 18 Juin - 11:56

Ellyx regarda Eléa perplexe et lui dit :
"Bien alors tu t'appelles Eléa et tu connais la plupart de ses hommes voilà qui répond à ceratines de mes questions."
En attendant que Ellyx finit de parler, l'homme, s'était jetée sur elle. Elle esquiva juste attends et l'homme tomba à terre. Ellyx lui lança d'un air moqueur :
"Fatigué ? j'espère que non on vient juste à peine de commençait à s'amuser."
L'homme se releva à peine égratigné il l'a regarda fixement et cette fois lui lança :
"A peine égratigné tu appelles ça un combat Hahaha laisse moi rire !
- Tu t'es pas vu on dirait un boulet" lança Ellyx.
L'homme grogna et sorti une dague de sa poche il se lança sur Ellyx et elle fut détourné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Ven 19 Juin - 6:03

Eléa croisa les bras. Apparemment, malgré ses conseils, Ellyx avait tout de même décidé de se battre contre Eien. Aahh, mauvaise idée... Cet homme était le roi des armes cachées. Lorsqu'on le croit désarmé, il a toujours une lame dans sa manche, toujours plus d'une corde à son arc. Eléa s'était faite avoir maintes fois à ce jeu la. Et il vallait mieux ne pas y jouer, si on voulait éviter les cicatrices... ou la mort. Eléa, cette fois, ne viendrait pas au secours de Ellyx si elle était en difficultés. L'ange avait fait son choix malgré ses mises en garde, alors elle devait assumer. De plus, apparemment, elle croyait bien s'en sortir. Eien tombait, paraissait maladroit, sortit une dague qu'Ellyx évita sans mal... Que de la comédie. Eien était fort, seulement il le cachait jusqu'à ce que son adversaire soit épuisé ou blessé, et là... c'était souvent la fin. Eléa avait failli y laisser sa peau, autrefois. Elle n'avait eu la vie sauve que grâce à un prodigieux réflexe, et surtout, à la chance.
De plus, Eien était non seulement une montagne de muscles, mais ce n'étais pas un idiot. Dans ses combat, ses gestes avaient été affûtés comme ses lames par l'habitude. Il ne fonçait pas tête baissée dans les pièges, hormis quand cela était son souhait, comme en ce moment ou il faisait semblant de ne pas voir venir les attaques de l'ange. Il aurait presque eu l'air d'un novice, si Eléa n'avait pas tellement l'habitude des combats et ne voyait pas chez lui des aptitudes de guerrier accompli. Les esquives, même faussement maladroites, étaient empruntes d'une certaine grâce. Les coups de poing, pourtant grossièrement portés, montraient l'habitude : point fermé, paume vers le bas, souplesse dans les articulations... Tout y était. Si Ellyx croyait gagner facilement, elle allait avoir une drôle de surprise. D'ailleurs, il était possible, non, probable, qu'elle ne gagne pas. Et alors là, Eien voudrait se battre son Eléa. L'une après l'autre, quoi. Mais même pas en rêve. Eléa ne permettrai pas que l'ange ne meure juste à cause d'un guerrier mesquin. Elle vallait mieux que cela, bien qu'Eien soit un guerrier redoutable. Cet ange avait des capacités, mais Eléa espérait qu'Ellyx ne les utilisait pas encore pour se battre. Parce que sinon ce combat était perdu d'avance. Eléa espérait qu'Ellyx, comme Eien, avait d'autres cartes dans son jeu. De puissantes cartes. Car Eien, lui, avait un jeu bourré de cartes puissantes, imparables. Et cela ne le dérangeait pas de les sortir contre des adversaires moins puissants que lui.
Eléa fixa le guerrier, pensive. Elle observait sa stratégie pour trouver la faille qui causerait sa perte, ou au moins sa défaite.
Eien tomba encore une fois. Il se releva, fit tomber sa dague, se jeta sur Ellyx. Ce ne fut que lorsqu'il fut presque sur elle, qu'un sourire se dessina sur son visage, et qu'une fine lame apparut entre ses doigts, se dirigeant vers l'épaule de l'ange...

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Ven 19 Juin - 9:22

Ellyx prenait ce combat comme un jeu. Elle regardait Eien tomber lamentablement comme un débutant. Ellyx eu une douleur monstrueuse qui lui venit de l'épaule. Une lame était plantée dans sa chair. Cela lui faisait assez mal. Elle connaissait les bonnes techniques à prendre quand une arme reste bloquée dans le corps. Elle l'empoigna et l'arracha dun seul coup. Le sang coulait sur son épaule. Elle regarda en direction de l'homme. Il était sur le point de se jetter sur Ellyx. Elle fit rouler bouler juste avant d'être aplati par Eien.
Essouflé par sa blessure, elle créa un chanps magnétique autour d'elle le temps de retrouver ses foces. Mais le problème avec son champs magnétique c'est que cela lui demanda beaucoup d'énergie. Tout à coup elle repensa au secret que lui avait transmis sa soeur avant qu'elle ne se sépare :
(Tu sais Ellyx... si un jour dans un combat tu es à bout de soufgfle blesser par une adversaire plus fort que toi, rappelle toi de ses paroles elles font venir l'orage. Comme c'est ton pouvoir cela te redonnera de l'énergie et cicatrisera certaines de tes blessures. Voici la formule : Quand les nuages viendront... l'orage arrivera celui de l'énergie qui te redonnera la vie Ô l'orage sacré qui me redonnera vie et santé.)
Ellyx cria haut et court :
"Quand les nuages viendront... l'orage arrivera celui de l'énergie qui te redonnera vie Ô l'orage sacré qui me redonnera vie et santé. Il se se passe rien j'aoi du oublier certains mots... JE SAIS! Gadoyusnam ed Bicolaras."
Le tonnerre commença à gronder et, Ellyx, enleva son champs pour recevoir l'énergie de la foudre. Eien chargea maintenant qu'il ne voyait plus le champs. Il se jeta sur Ellyx juste au moment ou la fudre s'abatit sur elle. Il fut foudroyé et Ellyx retrouva toute son énergie et sa blessure à l'épaule disparu. L'homme était carbonisé, il ne bougait plus... il était mort ! Ellyx avait triomphé de Eien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Sam 20 Juin - 15:31

Eléa écarquilla les yeux. Elle avait observé le combat avec les bras croisés, prête au combat si le vent tournait. Mais elle n'en avait plus besoin. La foudre était tombée à quelques mètres d'elle, carbonisant Eien. Ellyx semblait avoir retrouvé ses forces.
Lorsque la foudre avait touché terre, elle avait provoqué une intense chaleur, qui avait carbonisé jusqu'aux murs des maisons bordant la rue. Tous ceux qui se tenaient là ou presque étaient morts. Seules debout restaient Ellyx et Eléa. Les autres, s'il n'avaient pas rendu l'âme, étaient gravement blessés, brûlés. Eh non ! Eléa n'avait pas été carbonisée avec les autres. Tout simplement parce que, quand elle avait vu les nuages s'amonceler au dessus d'elle et des éclairs commencer à parcourir le ciel, elle était devenue méfiante. Elle avait invoqué Yaolyth, son double d'âme. Lorsque la foudre tomba, une barrière invisible -quoique avec des reflets oranges, comme sur une bulle de savon- l'entourait. La chaleur provoquée par l'éclair avait été comme absorbée par le bouclier, et n'avait même pas effleuré la guerrière. Mais à quel prix ? Tous autour d'elle, hormis Ellyx, étaient à terre. Eléa fronça les sourcils en regardant l'ange.

- Regarde ce que tu as fait ! Ils sont morts ! La foudre a provoqué une telle chaleur qu'ils sont brûlés vifs !

Elle soupira.

- J'ai une drôle de chance, moi, fit-elle pour elle-même.

Eléa s'approcha d'un des corps. Mort. Elle s'en détourna pour aller en voir un autre. Mort aussi. La guerrière se pencha sur chaque corps, et plus aucun n'était en vie. Elle réserva Eien pour la fin, sur qui elle se pencha également, mais avec un sourire qui en disait long sur sa pensée.

- Je te l'avais dit, fit-elle à Eien comme s'il pouvait l'entendre, que quand tu serais mort, je me pencherais sur ta carcasse en souriant. Je tiens toujours mes promesses.

Ce n'était pas vrai. Mais dans ce cas, ça l'était. Elle regarda Ellyx, et le sadisme déserta son visage, qui devint joyeux.

- Ne t'en fais pas ! Ces hommes étaient tous des voyous, ce n'est pas une grande perte. Au contraire, tu rends service à Namildar en les éliminant... Néanmoins je ne te conseille pas d'aller voir la Souveraine pour le lui dire, plaisanta-t-elle. De toute façon, vu l'intensité de l'éclair et de la chaleur, ils n'ont pas eu le temps de souffrir. C'est presque dommage... ironisa-t-elle.

Eléa n'en voulait pas à Ellyx d'avoir tué ces hommes. En réalité, elle s'en fichait royalement. Ils n'avaient pas qu'a se touver là, ou ils n'avaient qu'a être plus puissants. C'était leur faute. L'ange n'avait pas vraiment eu le choix, après tout. Leurs fantômes ne pourront s'en prendre qu'à eux mêmes ! Eléa se tourna vers la seule personne hormis elle encore sur pieds :

- Au fait, tu connais mon nom, mais je ne connais pas le tien. Quel est-il ?

Sourire sincère. Sans laisser à Ellyx le temps de répondre, elle poursuivit :

- Nous ferions mieux de ne pas rester là, un éclair qui tombe dans une rue, ça ne court pas Namildar. La garde va débarquer, je propose de lui fausser compagnie avant d'être dans les ennuis jusqu'au cou.

Eléa jeta un regard vers les toits. Bien évidemment, elle comptait s'échapper par le haut. Les gardes n'étaient pas des idiots -quoique certains...- et ils allaient probablement les prendre en tenaille, les encercler. Passer par le haut était en fait le seul moyen sans risques de s'en sortir, ou au moins d'éviter le combat. Il était inutile.

- Je t'attends sur le cinquième toit à gauche du clocher, fit-elle à l'intention d'Ellyx. Si tu veux bien me dire ton nom et si tu es un peu bavarde, rejoins moi. Si tu préfères rester seule, passe ton chemin.

Sans plus attendre, Eléa prit appui sur le rebord d'une fenêtre. En une seconde elle se hissa et se retrouva sur le toit. Elle partit en courant, telle un félin, sautant de maisons en maisons vers le lieu dit...

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellyx
Namildarien
avatar

Féminin
Nombre de messages : 23
Age : 23
Localisation : là où tu t y attends le moins
Date d'inscription : 03/06/2009

Feuille de personnage
Arme:
age: 14 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Dim 21 Juin - 11:29

Ellyx la regardaot et lui adressa :
"Conte sur moi j'arrive ."
Elle déplya ses ailes, et parti rejoindre Eléa sur le toit. Elle avait beaucoup de question à lui poser. Elle ui demanda :
"Tu sais... je ne crois pas que tu es qu'une guerrière... que tu réussissent à échaper à un éclair qui a tué tout le monde c'est bizarre. J'espère que tu m'en diras plus."
Elle la regarda out en se posant sur le toit. Les gardes venaient de débarquer, ils regardaient les corps carbonisés jonchés sur le sol. Ellyx voulait absolument connaître cette fille :
(D'où tenait telle cette force, que veut-elle ce moi et est elle complètement humaine ?)
Elle s'arrêta et lui demanda :
"Tu veux que l'on continu ou alors on reste ici ? C'est comme tu veux. Tu sais pour Eien il était drôlement bizarre...en tout cas c'était très facile ce combat, même un peu trop... en attendant il est mort il ne peut plus rien faire. Au faite tu les connaissaient bien, c'est bizarre qe leurs morts ne t'attriste pas ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.okami2.unblog.fr
Eléa
Mercenaire
Mercenaire
avatar

Féminin
Nombre de messages : 117
Age : 25
Date d'inscription : 26/03/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 19
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   Mar 23 Juin - 8:23

Eléa, adossée à une cheminée, regarda Ellyx en arquant un sourcil. Elle ne la croyait donc pas seulement guerrière ? Elle avaiy raison et tort à la fois... Mais Eléa décida de taire l'existence de ses doubles d'âme. Elle ne connaissait pas assez Ellyx pour lui en parler. De plus, Neera et Yaolyth n'aimaient pas tellement se faire connaître.
La jeune femme fit un petit sourire.

- Je suis une guerrière, fit-elle. Ton éclair de m'a pas atteinte parce que ma manière de me protéger est efficace, voila tout. Et si tu trouves ces explications incomplètes, il te faudra t'en contenter.

Elle se détourna et marcha vers les tuiles qui achevaient le toit, donnant sur une rue déserte. Eléa la regarda un instant, avant de se retourner vers Ellyx. Elle désirait donc aller autre part ? Parfait. Il y avait bien un endroit ou Eléa aimait se rendre. Mais avant d'en parler à l'ange, ELéa se retourna vers elle :

- Alors, premièrement, tu ne m'as toujours pas dit ton nom. De plus, oui, je connaissais bien ces hommes, pour avoir fait mont de bêtises en leur compagnie. Mais non, leur mort ne m'attriste pas. En fait... Je m'en fiche royalement. Ce n'est pas mon problème, ce sont eux qui sont morts, pas moi. Et... Toi, tu ne les connaissait pas, apparemment. Tu me demandes si je ne suis pas attristée par leur mort, moi qui les avait déjà connus, mais toi... N'es-tu pas atteinte par le fait d'avoir provoqué la mort d'inconnus, sans savoir s'il la méritaient ? Non, ne réponds pas à cette question. Je te dis cela pour que tu te rendes compte de ce que tu dis, mais la réponse ne m'interresse pas.

Eléa sourit. C'est qu'elle était interressante, cette petite. Elle semblait être jeune, mais n'avais pas l'air plus affectée qu'elle par la mort des hommes d'Eien.
Eien... Cet homme avait rendu l'enfence d'Eléa invivable. Déjà qu'elle était assez bouleversée, il y avait mis son grain de sel et elle avait bien failli y laisser sa peau. Et si la mort de ses vieilles connaissances ne provoquait chez elle que de l'indifférence, la mort d'Eien la rendait euphorique. Elle avait détesté cet homme jusqu'à sa dernière seconde. Elle était bien contente qu'il ait trépassé !
Une lueur s'alluma dans le regard de la jeune femme. Ellyx voulait changer de lieu ? Tan mieux. Elle savait ou aller.

- Je sais où nous pourrions nous rendre. Je t'y emmène à une condition : je veux savoir ton nom.

Eléa fit un clin d'oeil à l'ange. Elle se sentait de bonne humeur, et peut-être allait lui révéler son véritable pouvoir...




La suite ici !!

_________________
Je vole, je vole, je... Non, je m'envole !
Nulle corde n'immobilisera mes mains,
Telle un oiseau, telle une pie, je décole,
Je suis un volatile au plumage divin.

Divin parce que noir et brillant, acéré,
Les plumes sont des armes de jet tranchantes
Qui ne laissent ni chance, ni prospérité,
Juste une dernière pensée bien démente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surprenante rencontre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprenante rencontre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kaernak :: Territoire humain :: Namildar :: quartier sombre :: Ruelle sombre-
Sauter vers: