kaernak
Aaah...

Mais que vois-je ?

Salut a toi, noble lecteur. Il y a si longtemps que je n'avais adressé la parole a quelqu'un. Le dernier aventurier a qui j'ai offert mon language raffiné m'a assomé a coup de gourdin. Quel grossier personnage. Un fou, sans aucun doute.
M'enfin, tu m'a l'air sympathique, alors je vais te raconter ma vie. Cela t'interesse, n'est-ce pas ? Je le savais. Je l'ai tout de suite senti. Nous sommes fait pour nous entendre. Cela se voit sur ton visage; tu es si compréhensif, si accomodant, si doux. Je suis sûr que tout le monde t'adore.

Allons, quelle est cette lueur d'incompréhension soudaine dans ton regard ? Fais un effort, mon ami, ce n'est pas comme si mon discourt était ennuyeux. Tu veux une tasse d'infusion d'écorce elfique ? Non ? Il ne faut pas grogner mais dire "non merci", tu sais. Enfin, tu as raison, c'est très mauvais pour la santé, a la longue.
Tu semble passioné par ce que je dis. C'est naturel. Je m'y attendais, bien sûr. Peut de choses me surprennent, hohoho. Et j'ai toujours été quelqu'un de captivant, cela vas de soi.

AAAAAAaaaaarrrrrrggghh !!!! Mais que fais-tu ??? Maladroit !!! Tu m'a renversé l'infusion sur la tête !!!!

kaernak

Ma vie est parfaite. Et la votre ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Daiku [ terminé ]
Jeu 26 Mar - 10:08 par Démon/Loup

» Ellena Caldin, le silence à l'état pur
Dim 15 Mai - 5:48 par Ellena Hoshizora

» Une proie pour deux
Mer 30 Déc - 13:49 par Yulann

» Alibi, Mécréant
Mar 29 Déc - 10:04 par Eléa

» [Epidémie] Sur les flots, Le Vif-argent...
Mar 24 Nov - 5:39 par Eléa

» Le registre des Kaernakiens
Mer 30 Sep - 14:58 par Chroniqueuse

» Fiche de Millane
Mer 30 Sep - 13:52 par Chroniqueuse

» A tire d'aile pour notre race
Mer 16 Sep - 11:23 par Daräcorr

» La mort ou la vie pour une patte
Lun 14 Sep - 12:31 par Kaïry


Partagez | 
 

 Et le vent soufflait...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vrael
Namildarien
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 28
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Et le vent soufflait...   Ven 27 Mar - 15:20

Les trois lunes étaient hautes, et seulement l'une d'entre elles étaient ronde et brillante.
Mais il ne sagissait que de Tentiki, la lune rouge, et non pas Ferendel, la lune d'argent, leurs maîtresses. Alors Vrael restait tranquillement sous sa forme humaine, profitant des sensations que lui offrait la nuit. le fond de l'air était glacial, par cette nuit d'hivers, mais Vrael ne semblait pas avoir frois. En fait, il n'avait pas froids.
Il soupira, appréciant le vent légèrement humide à cause des vagues qui se pressaient en bas de la falaise.
Une odeur de sel vint titiller ses narines, mêlé à l'odeur de l'eau, des algues, mais aussi de la terre, et des quelques rares plntes qui poussaient sa et la, principalement du lychen. La terre avait été rendu sur une large bande, hormis quelques touffes d'herbes jaunatre sa et la, stérile à cause du sel que des années de vent avaient projeté sur le sol. La neige, elle n'ont plus, ne résistait pas à cet endroit. Mais juste à côté, presque brutalement, la végétation repenait ses droits, et une herbes verte foncé et bien drue recouvait le sol presque à perte d'yeux, avec à certain endroits tantôt un groupe de rocher, tantôt un buisson, tantôt un arbre. De petit paquets de neige blanche, récente, tentait de résister et d'établir leurs domination sur l'herbe de la falaise.
Le silence était brisé par de petit animaux, qui restaient cependant très discret, et qui n'enlevait rien au calme reignant.
Enfin, la lune rouge qui l'éclairait lui offrait un spectable ravissant. Il en soupira de bien être, et eut soudainement envie de se mettre dans son appareil le plus simple. Il n'y avait personne.

Néanmoins, il retira ses vêtements, et ce ne fut que pour prendre la forme d'un loup au pelage d'un brun foncé luisant de santé, en rien terne. Quelques cicatrices, la plupart discrête, sauf une, visible sur son dos à un endroit ou la fourrure manquait, étaient ses seules marques de reconnaissance. Il s'ébroua, et faisant maintenant partit des créatures nocturne, et s'élança le long de la falaise, trottinant pour le plaisir de sentir le vent salé entre ses poils, de se sentir libre, chez soit.

Il finit par ressentir une présence. Chaque fibre de son corps l'avertir, et il reconnu un de ses congénères, ou du moins un loup, a l'odeur, à l'ouie, mais pas encore à la vue. Il cligna de ses yeux dorée, et s'assit, d'une manière plutôt encouragement et en aucun cas menaçante, attendant que l'autre s'approche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimitria
Ymagier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Localisation : Sous la lune
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: Environs 22 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Sam 9 Mai - 13:49

Kimitria Sil' Erys marchait sous les trois lunes, dans l'air paisible de la nuit, le bruit de ses pas étouffé par la végétation. Il faisait froid mais elle n'en souffrait pas tellement; ses vêtements de cuir souple la coupaient des courant d'air glacés, et sa longue cape de velour sombre l'empêchait de frissoner.

Très bientôt, elle se rendrait a Namildar, afin de reprendre contact avec la Guilde des Voleurs; elle avait quitté les reposantes terres des Elfes dans ce but. Mais pour l'heure, elle savourait seulement le murmure salvateur du vent et des vagues, ainsi que la saveur salée de l'air que goutait Nagar, le loup des plaines qui marchait sur ses pas.

Elegi, l'esprit de l'arbre déraciné dans lequel elle avait sculpté son bâton, someillait paisiblement, sa chaleur diffuse réchauffant la paume de la jeune fille. Il avait toujours besoin de dormir lorsqu'il était environé de neige; comme l'aurait fait le Génévrier d'ou il provenait, s'il se dressait encore vers le ciel.
Ses bottes crissèrent légèrement alors qu'elle marchait dans une flaque de neige, et elle promena son regard sur le paysage qui l'environait. Quelques arbres sans plus guère de feuilles faisaient fasse a l'hivert courageusement; elle sentait a travers eux divers dryades et faunes ensomeillés eux aussi.

Dans ce silence, elle n'eut pas été surprise d'aprendre que le monde entier s'était d'ailleurs endormi, a la berçeuse chantonée par la mer, mais Nagar lui rapellait que c'était faux. Il semblait brûler d'énergie, son pelage fauve presque flamboyant a la lueur de Tentiki. De temps en temps, il levait
ses yeux dorés vers elle, et Kimitria lui rendait son regard pensivement. Quiquonque les eût observé se serait demandé quel savoir ils partagaient ainsi durant cet échange silencieux, mais peu importait puisqu'ils étaient résolument seuls.
Alors même qu'elle se faisait cette réflexion, l'air sembla soudain se modifier légèrement autour d'elle, et elle sentit une présence aussi brillante que son compagnon, chaude dans ce paysage figé, et luminescente d'énergie. Elle se sentit attirée comme un papillon par de la lumière et se laissa guider, envoutée, vers l'émanation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrael
Namildarien
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 28
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Dim 10 Mai - 14:27

Sa y était, elle approchait. Penchant doucement sa tête, le lycan attendit qu'elle arrive enfin prêt de lui. Enfin, qu'ils. Lorsque le loup au pelage brun put enfin voir de qui il s'agissait, il se fut encore plus sympathique, sincèrement heureux de voir une connaissance, du style sympathique, féminin, pas méchante - pas pour lui, en tout cas - et plutôt jolie. N'y voyait aucune allusion, Vrael aime juste voir des gens agréable a voir.
Il s'ébroua, et eut un jappement pour la petite compagnie - c'est à dire Kimitria, l'autre loup dont il ne se souvenait pas, et l'esprit qui était quelque part, mais il ne voyait pas trop ou. Il le ressentait, juste. - avant de transformer juste sa gorge, histoire de pouvoir parler l'humain.

"- Je suis désolé de ne pas me retransformer, mais je doute que tu ne veuille me voir à poil. Et je pense m'être un peu laisser aller, puisque mes vêtements sont à une certaine distance d'ici."

Il se releva, et décidant que pour une rencontre amical, la forme de simple loup allez mieux que celle de lycanthrope, il pencha légèrement la tête sur le côté, pour dire :

"- Sinon, je suis heureux de te revoir."

Une entrée en scène plutôt détendu, comme l'était Vrael.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimitria
Ymagier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Localisation : Sous la lune
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: Environs 22 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Sam 16 Mai - 9:48

Kimitria dévisagea longuement l'homme loup, et la puissante lumière colorée qui chatoyait en son être. Son regard, sa voix, son odeur, tout lui paraissaient inexplicablement familiers, comme s'il était un personnage qui l'avait visitée en rêve, mais elle ne parvenait pas a saisir d'ou lui venait ce sentiment...
Il y avait un moment qu'elle n'avait vu d'homme loup; ils étaient devenus assez rare. Peu de créatures étaient encore autant impregnées de magie.
A sa propre surprise, elle répondit sans hésitation, avec douceur :
"- Je suis heureuse de te revoir également. Cela doit faire bien longtemps..."

Déconcerté, Nagar observait la scène, la truffe frémissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrael
Namildarien
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 28
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Mar 14 Juil - 17:26

Vrael hocha la tête. Il se laissa bercer par le son de cette voix qu'il appreciait beaucoup, heureux d'être ici en cet instant, heureux de la présence de cet être qu'il aimait beaucoup. Il pencha la tête, puis s'appricha doucement. Il ne savait plus comment agir, le temps semblait avoir cavaler sans se reposer depuis la dernière fois qu'il l'avait vu.

Et puis... quelque chose le gênait tout de même. Elle était la, mais semblait si distante. Il s'approcha, à la quête de quelque chose qui lui prouverait que rien n'avait changé, même durant cette absence.

"- Comment va tu ?" Demanda t-il tout de même, en "homme" galant qu'il était.

[HJ: Je pensais avoir répondu =S]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimitria
Ymagier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Localisation : Sous la lune
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: Environs 22 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Ven 17 Juil - 5:51

Qu'il était étrange de parler ainsi a cet inconnu comme a un vieil ami. Il se passait quelque chose qu'elle ne comprenait pas, mais, elle en avais le pressentiment, qu'elle ne devais, ne pouvais arrêter. Complètement dépassée par les évènement, étrangement émue, elle se laissa porter par le courant qui l'avais déjà entrainée là ou elle se trouvais, et la faisait parler presque malgrès elle.

"- Je vais bien... Depuis que nous avons quitté les Terres des Elfes, mon compagnon et moi, et que nous marchons vers Namildar, le vent d'hiver n'a pas cessé de siffler et de gronder autours de nous; mais il ne fais rien d'autre que faire danser mes cheveux et lui hérisser le poil."

Ledit compagnon s'était désintéressé des évènements et reniflait une touffe d'herbe un peu plus loin, son pelage gris effectivement hérissé lui donnant l'air grognon d'un chat mouillé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vrael
Namildarien
avatar

Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: 28
Vie:
150/150  (150/150)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Ven 17 Juil - 17:53

Vrael leva la truffe vers le ciel, emplit ses poumons d'un air glacé et tellement chargé d'odeurs que les délicats tissus de son nez en furent presque irrité. Néanmoins, il appréciait énormément toutes ces odeurs, cette fraicheur bien préférable à la lourde chaleur de l'été, qui faisait suer et plaquer les poils contres son corps. Il en oubliit presque la douleur d'une trop longue inspiration par les narines.

A deux pieds de son ancienne compagne de voyage, il stoppa. Renifla une fois, deux fois. Elle était comme dans son souvenir, mais à la fois si différente. Dans son comportement surtout. Elle lui parlait comme elle parlait à une connaissance, mais il y avait quelque chose qui semblait lui murmurer à l'oreille qu'elle ne le reconnaissait pas. Juste une impression, du à l'espèce de distance dans la voix de son amie.
Vrael inspira alors une troisième fois, avec profondeur, et garda son air sympathique. Il voulait l'aider, peut être qu'il se trompait. Oui, c'était sûrement cela.

"- AaaH... Il y a si longtemps qu'on ne s'est vu. Depuis notre rencontre dans les forêts lycanne, et depuis notre séparation après notre quête, j'ai bien changé. Moi, Vrael, simple rodeur, je suis deven conteur, un musicien. A l'époque, je n'aurais jamais crut devenir ainsi." Dit-il avec un grand sourire.

Il était sincèrement touché de la retrouver, inchangé ou presque. Il avait envie de lui raconter des tas de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimitria
Ymagier
avatar

Féminin
Nombre de messages : 147
Localisation : Sous la lune
Date d'inscription : 27/06/2007

Feuille de personnage
Arme:
age: Environs 22 ans
Vie:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   Dim 19 Juil - 18:46

Kimitria sentit un sourire adoucir ses lèvres fines. Elle s'accorda encore de caresser en pensée le pelage brun, d'enfouir ses doigts dans cette fourure, de passer ses bras autours de ce cou, de lever d'une main vers elle le grand museau de loup qui semblait l'interoger.
Son coeur battait sourdement dans sa poitrine; il n'allait pas plus vite mais semblait au contraire fonctioner au ralentit, au rythme de ceux des arbres endormis autours d'eux. Quelque part, de la lisière de sa rêverie, elle s'alarma vaguement de son attitude, et songea confusément a dissimuler a son vis a vis le sentiment qui l'étreignait.

Ce fut Nagar la tira de sa léthargie. Délaissant l'odeur qui l'avait atiré a quelques pas de là, il vint de son pas tranquille plaçer son échine sous la main libre de la jeune femme, de telle manière que si sa place avait été là. Ses prunelles de miel capturèrent un instant celles de son drôle de congénaire, puis, agitant les oreilles comme pour chasser un bruit agaçant, il se détourna.

Le courant d'énergie étrangère a la sienne, chaud et vif sous la paume de ses mains, fit reprendre ses esprits a Kimitria.

"- Un conteur ? Vraiment ?" murmura t-elle.

Elle s'assit en face du lycantrope et posa Elegi sur le sol a côté d'elle. Puis, une fois sa cape de velour déployée sur ses genoux de façon a lui tenir chaud, elle passa un bras autours de Nagar, et tout deux, étonnement semblables, lui impassible, elle s'efforçant de l'être, tournèrent entièrement leur atention vers la réponse qu'allait aporter le jeune homme a cette question :

"- Contes-moi donc notre histoire... "

[ HJ : on discute du scénar avant que tu me rep a cette fameuse question !!! Faut que je raconte dans la présentation de Kimi ce qui lui est arrivé depuis le temps et pourquoi elle se souviens pas de son chouchou ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et le vent soufflait...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et le vent soufflait...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]
» petite question sur site de vent en angleterre
» Ravage, la revue au vent en poupe
» La ronde du vent (en cours)
» Gueule de bois ou peur du vent et de la pluie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kaernak :: Territoire humain :: Port et plage :: Falaise-
Sauter vers: