kaernak
Aaah...

Mais que vois-je ?

Salut a toi, noble lecteur. Il y a si longtemps que je n'avais adressé la parole a quelqu'un. Le dernier aventurier a qui j'ai offert mon language raffiné m'a assomé a coup de gourdin. Quel grossier personnage. Un fou, sans aucun doute.
M'enfin, tu m'a l'air sympathique, alors je vais te raconter ma vie. Cela t'interesse, n'est-ce pas ? Je le savais. Je l'ai tout de suite senti. Nous sommes fait pour nous entendre. Cela se voit sur ton visage; tu es si compréhensif, si accomodant, si doux. Je suis sûr que tout le monde t'adore.

Allons, quelle est cette lueur d'incompréhension soudaine dans ton regard ? Fais un effort, mon ami, ce n'est pas comme si mon discourt était ennuyeux. Tu veux une tasse d'infusion d'écorce elfique ? Non ? Il ne faut pas grogner mais dire "non merci", tu sais. Enfin, tu as raison, c'est très mauvais pour la santé, a la longue.
Tu semble passioné par ce que je dis. C'est naturel. Je m'y attendais, bien sûr. Peut de choses me surprennent, hohoho. Et j'ai toujours été quelqu'un de captivant, cela vas de soi.

AAAAAAaaaaarrrrrrggghh !!!! Mais que fais-tu ??? Maladroit !!! Tu m'a renversé l'infusion sur la tête !!!!

kaernak

Ma vie est parfaite. Et la votre ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Daiku [ terminé ]
Jeu 26 Mar - 10:08 par Démon/Loup

» Ellena Caldin, le silence à l'état pur
Dim 15 Mai - 5:48 par Ellena Hoshizora

» Une proie pour deux
Mer 30 Déc - 13:49 par Yulann

» Alibi, Mécréant
Mar 29 Déc - 10:04 par Eléa

» [Epidémie] Sur les flots, Le Vif-argent...
Mar 24 Nov - 5:39 par Eléa

» Le registre des Kaernakiens
Mer 30 Sep - 14:58 par Chroniqueuse

» Fiche de Millane
Mer 30 Sep - 13:52 par Chroniqueuse

» A tire d'aile pour notre race
Mer 16 Sep - 11:23 par Daräcorr

» La mort ou la vie pour une patte
Lun 14 Sep - 12:31 par Kaïry


Partagez | 
 

 Avalanth

Aller en bas 
AuteurMessage
Avalanth
Namildarien


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Avalanth   Jeu 13 Aoû - 17:24

Nom : ---
Prénom : Avalanth
Age : 5750
Race : Dragon
Origine : Une petite forêt, pas très loin du Lac D'Enlackstorm
Arme : Sa magie, ses crocs et ses griffes

Description Physique :
Avalanth est une dragonne d'un vert clair semblable aux jeunes pousses qui bourgeonnent au début du printemps, avec des écailles plus claire encore sur le dessous de son ventre, sur le bout de son museau étroit et aux bout de ses pattes. Au contraire, sa crête épineuse est d'un vert plus foncée, comme les feuilles un peu plus vielle, sans pour autant acquérir un vert vraiment foncé. Ses écailles brillent beaucoup lorsqu'elles sont inondées de soleil. Elle à l'air d'une dragonne extrêmement jeune.
Elle possède une paire d'aile longue et effilée, idéal pour les piqués et les vols rapide. Sa membrane est assez large pour lui permettre une bonne stabilité de vol, mais elle ne plane pas aussi longtemps que d'autres dragons à la membrane plus large. Celle ci est d'ailleur d'un vert aussi tendre que le dessous de son ventre, et, au soleil, laisse passer une douce lumière rendu un peu verte, permettant de voir les motifs compliqués de ses vaisseaux sanguins.
Ses griffes est ses crocs ne sont pas tout à fait d'un blanc immaculé, étant une tueuse dans l'âme, bien qu'elle tente souvent de réffrener ses instincts plutôt féroce. Ses écailles, elles, sont solide, bien qu'un peu habimées.
Sa silhouette est fine, bien que musclé. C'est une dragonne qui n'est pas aussi éléguante que d'autre, à cause de ses pattes plutôt courte, et assez épaisse, un peu comme celles des mâle, bien que plus gracieuse. Sa queue est assez longue, et son cou musclé forme une courbe gracieuse. Sa tête est l'élément le plus fin de son corps, assez effilé pour assuré une bonne prise dans l'air : elle fend plus facilement les cieux.
Néanmoins, étant assez large pour une femelle, elle est considérée plus comme une combattante qu'une vrai femelle, d'autant plus que son caractère est assez.. sauvage et masculin.
Il y a de nombreus endroit, ou ses écailles sont habimées, laissant parfois voir quelques cicatrices, nottament sur son flanc, et le bout de ses pattes. Une cicatrice est aussi visible sur son museau.


Description morale :
Avalanth est d'un tempérament aventureux, n'ayant pas peur de se salir les pattes et de se faire un peu mal. Elle aime se battre, et n'a pas autant de réticence qu'une femelle. Pour elle, la vie ne se résume pas à être la plus belle, la plus éléguante, mais plutôt à réussir à soumettre les autres par la force et à s'amuser avec des jeux brutaux. Enfin, c'est ainsi qu'elle voit les autres dragons.
Elle possède son coin de forêt, et supporte très mal la venu de non-voulut dans ce petit terrain, qu'elle chasse avec assez de violence.
C'est une dragonne qui semble constamment enjouée : elle aime taquiner les autres, les poussant parfois dans des discutions sans queue ni tête. Pleine d'humour, et très intelligente, elle fait preuve d'une innocence qui donne l'impression qu'elle est totalement incosciente de la duretée de la vie. Rester avec elle est quelque chose d'agréable, et elle est capable de tout pardonner. Elle semble parfois tellement idiote.

Jusqu'à que d'un coup, elle balance quelque chose d'une vérité et gravité assez violente pour vous destabiliser d'un coup. En fait, cette dragonne est d'une cruauté sans pareille. Elle veut bien aider les autres, mais en retours, elle attend quelque chose. Son esprit est très fin, aiguisé, calculateur, et elle si elle est pratiquement une légende parmit les autres dragons, ce n'est pas pour rien. Elle peut facilement plier quelqu'un, car elle semble savoir tant et tant de chose sur tout et n'importe quoi, même sur ses interlocuteurs.

Histoire:
C'était un endroit confortable, au départ. Mais maintenant, l'espace devenait de plus en plus petit. Plus gênant. La chaleur était toujours la, mais elle avait l'impression que tout devenait plus froid. Aussi, elle sentait une drôle d'impression. Un mal être au creu de son estomac.
Mais, en même temps, elle n'osait pas franchir le pas. Qu'est-ce qui lui disait qu'après son doux univers, il n'y avait pas le vide ?
Mais, par une force dont elle ne connaissait pas la source, tout son être lui demandait autre chose. Un autre horizon. Il lui criait d'oser.

Alors, elle ouvrit les yeux, et tena de regarder autours d'elle. Elle grogna, tenta de se déplacer, en vain. Alors, de colère face à cet élément qui l'empêchit d'être, elle donna un coup. Rien. Un autre coup de son museau ou un diamant, petite formation de corne, s'était dévellopé, elle donna un coup encore plus violent. Un crac se fit entendre, et elle vit alors une faille.
Rassurée par sa victoire, elle heurta avec frénésie sa coquille, pour la briser d'un coup. La lumière, une source si lumineuse qu'elle lui fit d'abord mal aux yeux, inonda son envellope dure. Et elle se débattit, pattes,tête, pour détruire sa coquille. Elle prit sa première respiration, d'abord un hoquetement tandis qu'elle tentait de recracher le liquide gluant qui lui envahissait la gorge et les narines, puis une vraie inspiration, sentant ses poumons se gonfler douloureusement. Mais après, ce fut un véritable délice de sentir l'air sur sa langue, dans sa bouche, dans sa gorge. C'était une odeur de liberté, le premier goût auquel elle avait le droit. C'était un moment vraiment magique, des plus agréables qui soit. Elle s'aperçut que c'était sa première joie.
Après le goût, vint les odeurs. Des odeurs riches, inconnues, plaisante ou pas. Elles venaient de partout, étaient omniprésente, enivrante. Elle inspira une longue bouffée, se gorgeant de cette sentation.
A son tour, ses yeux lui permirent de voir. Des couleurs, de toutes sortes, plus ou moins jolie. Du vert, du brun et du gris, pour la plupart. Shynth resta un moment ébahie, qu'elle en oublia un instant de fermer ses paupières. Alors ses yeux nouveau la picotèrent, et elle ferma le temps d'une fraction de seconde pour voir le noir.
Elle était encore faible de l'énergie dépensé pour sortir de son oeuf, et humide du liquide qui l'avait nourrit durant la première partit de sa vie.
Elle venait de constater pour la première fois sa véritable couleur : ses écailles légèrement molles étaient d'un beau vert.
Elle leva l'une deses pattes, trébucha. Elle avança l'autre pour rétablir son équilibre. Avalanth était tremblante, mais elle prit plaisir à se lever. Elle s'examina en entier, du bout de la queue, aux ailes, jusqu'au bout de son nez, ou le diamant, cette petite corne qui l'avait aidée à sortir, commençait à se détacher. Tant pis.

Alors que cela faisait un bon quart d'heure qu'elle prit l'un des choix les plus importants de sa vie, elle sentit que quelque chose n'allait pas. Elle savait contrôler chaque partit de son nouveau corps, mais dans son ventre, une chose lui criait quelques choses. Elle avait faim.
La petite dragonne émit alors un piallement pitoyable, auquel personne ne répondit. Rassemblant son courage, elle s'éloigna de sa coquille, ivre de cette nouvelle libertée, de ce grand espace.
Elle voulut apaiser sa faim avec quelques chose de vert. Mais cela ne convenait pas. Alors, lorsqu'elle vit un petit être, une boulle de poile dont le coeur faisait beaucoup de bruit - le bruit ! elle entendait ! - elle se jeta dessus, déchira les chaires, broya les os.

Avalanth n'est pas comme les autres. Elle fait partie des rares personnes - créatures de ce monde possédant le don de prescience, et le passé ancien et général de Kaernak n'a aucun secret pour elle. Elle connait de nombreuse chose de ce pays et de ses habitants. Cela la fait abominablement souffrir. Elle est respectée par la plupart de ses congénères. Mais bien nombreux sont ceux qui la trouve trop dangereuse, et qui on tenté de la tuer.

Elle maîtrise sans problème la métamorphose, et si elle se concentre, elle peut ressentir ce que ressentent les autres. Parfois même, si elle se fait tomber en un espèce de coma, elle peut vivre à travers quelqu'un un épisode en train de se passer, ou qui va se passer. Cela lui arrive souvent quant elle dort, ce qui fait qu'elle n'est pratiquement jamais tranquille. Sinon, elle ne possède pratiquement aucun autre don magique.

Animal de compagnie: RAS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Avalanth
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
kaernak :: hors jeu :: Registre des kaernakiens :: Kaernakien validé-
Sauter vers: